27 Juin 2017

Écoutez et regardez l’Opéra de rue – Humanitudes

0 Comment

Écoutez et regardez l’Opéra de rue –  Humanitudes qui a eu lieu le 15 mai 2017, à la Cinquième Salle de la place des Arts. La musique est de Éric Champagne, le livret du poète José Acquelin, la mise en scène de Martine Beaulne, les chanteurs Katie Miller, Max Van Wyck et Pierre Rancourt de l’Atelier lyrique interprètent les personnages principaux soutenus par les chanteurs de l’Atelier lyrique et Marie-Josée Lejeune incarnant la vendeuse de fleurs, Stéphane St-Louis, le policier, Michel Legault, l’homme d’affaires vendeur de drogues avec une mallette et Michel Arsenault, balayeur de la Brigade verte du Sac à Dos.

 

La vidéo est en trois parties, vidéo 3, 4 et 5. https://www.youtube.com/watch?v=YpcKxddIqyg&t=76s

vidéo 4 :  https://www.youtube.com/watch?v=Obh_MNaQhQE

vidéo 5, finale : https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=i0Ap6KYcIJY

 

Cet opéra est le fruit d’ateliers d’initiation à l’opéra grâce à la collaboration de l’Opéra de Montréal et de l’Atelier lyrique. Les participants du Sac à Dos ont créé cet opéra avec les artistes mentionnés plus haut, avec la médiatrice culturelle Claudia Bilodeau. Cet opéra a été présenté en première mondiale à la Cinquième Salle de la place des Arts et ce, grâce à la participation de la Place des Arts.

La Fondation du Grand Montréal a octroyé les subventions du Fonds Communautaire pour le 150e anniversaire du Canada au Sac à Dos. Le Fonds communautaire pour le 150e anniversaire du Canada est le fruit d’une collaboration : financé par le gouvernement du Canada avec des leaders extraordinaires de l’Atlantique au Pacifique à l’Arctique.

 

La Ville de Montréal a également soutenu Opéra de rue dans le cadre de son Programme de médiation culturelle et Le Conseil des Arts et des lettres du Québec (CALQ) a contribué en soutenant le compositeur Éric Champagne pour la création de la musique et du poète José Acquelin pour le livret.

 

Le Sac à Dos remercie chaleureusement leurs soutiens sans quoi Opéra de rue- Humanitudes ne pouvait voir le jour.

 

[haut]